Forum des As : « Appel à candidatures à la présidence de la CENI : Lamuka rejette l’initiative des confessions religieuses »

Revue de presse du mardi 23 mars 2021 

Le présidium de La, plateforme de l’opposition incarnée par le tandem Muzito-Fayulu, estime que les réformes de la loi organique et de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) passent impérativement avant le choix de ses animateurs, rapporte Forum des As. 

Leaders de Lamuka, Adolphe Muzito et Martin Fayulu rejettent l’option des confessions religieuses de désigner le président de la CENI avant les réformes des lois électorales. Le présidium de cette plateforme l’a fait savoir lundi 22 mars via un communiqué, ajoute le journal. 

Lamuka soutient que cette démarche des confessions religieuses n’est pas de nature à “construire le pays sur base de l’amour, de la vérité et de la crainte de Dieu comme elles l’enseignent tous les jours”, note Mediacongo.net. 

En outre, la plateforme Lamuka s’indigne pour le fait de voir ces organisations religieuses en lieu et place d’encourager les congolais à s’unir pour la tenue des élections transparentes, elles se mettent plutôt à les diviser, fait remarquer le site web. 

Selon Actualite.cd, le présidium de Lamuka soutient qu’il est impérieux d’adopter de manière consensuelle, par toutes les parties prenantes, la réforme de la CENI avant toute désignation de ses membres. 

Martin Fayulu et Adolphe Muzito, affirment qu’ils s’opposeront « par tous les moyens contre le statu quo inutile que les confessions religieuses veulent imposer à notre peuple ». Ils appellent la population à se tenir prêt pour des manifestations contre toute tentative de reproduire une CENI politisée « qui aura pour mission de préparer l’organisation d’une nouvelle fraude électorale et ainsi perpétuer la crise de légitimité en RDC », conclut le portail.   

7sur7.cd note que Lamuka accuse les confessions religieuses de vouloir plaire à "certains commanditaires en mal d'ingérence dans les affaires intérieures du pays au détriment des intérêts des congolais".  

La coalition LAMUKA rappelle aussi qu'elle a mis sur la table une proposition de réforme de la loi organique portant organisation et fonctionnement de la CENI qui "permettra d'avoir une centrale électorale effectivement dépolitisée, indépendante et responsable", conclut le site web. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner