Publication du gouvernement Sama : les raisons du blocage

Le président de la République Félix Tshisekedi conditionne la signature de l'ordonnance nommant les membres du gouvernement de l'Union sacrée par la représentativité des femmes. C'est ce qu'a affirmé Augustin Kabuya, secrétaire général du l'UDPS au cours d'une matinée politique, dimanche 28 mars à Kinshasa.
Selon lui, la publication du gouvernement traine encore parce que les chefs des regroupements politiques n'ont pas proposé des femmes pour faire partie de la prochaine équipe gouvernementale. 

Cependant, selon certaines sources, les partis et regroupements politiques membres de l'Union sacrée n'arrivent toujours pas à s'accorder sur un certain nombre de points, notamment la répartition des postes ministériels. Cela fait plus d’un mois que le nouveau Premier ministre a été nommé.

-Que pensez-vous des raisons avancées qui bloqueraient la formation du gouvernement ? 

-Que faut-il pour décanter cette situation ?

Invités :  

-Professeur Jean-Claude Tshilumbayi, député provincial et cadre du parti politique UDPS, parti membre de l’Union sacrée de la nation. 

-Dr Didi Manara, député national élu de Kasongo au Maniema. Il est président du groupe parlementaire PPRD et coordonnateur du FCC à l’Assemblée nationale. Il est aussi vice-président de la Cellule de crise du FCC. 

-Christian Moleka, analyste. Il est coordonnateur de la Dynamique des politologues de la RDC. 

 

/sites/default/files/2021-03/29032021-p-f-dialogueentrecongolais-00_site.mp3

 

 

  

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner