Nord-Kivu : 30 000 enfants nés en janvier et février 2021 n’ont pas reçu de vaccin contre la tuberculose


Au moins 30 000 enfants nés en janvier et février 2021 au Nord–Kivu n’ont pas encore reçu de vaccin Bilié de Calmette et Guérin (BCG), administré à la naissance pour les protéger contre la forme aigue de tuberculose. Le médecin coordonnateur du Programme élargi de vaccination (PEV) au Nord-Kivu, Dr Stéphane Hans Bateyi, l’a affirmé mercredi 31 mars à Radio Okapi. 

Selon lui, cette situation est liée au retard dans la commande du vaccin :  

« Le problème est lié aux commandes. Au niveau central, on commande au moins 6 mois avant. C’est un vaccin traditionnel que le pays achète. Donc, il y a le co-financement du pays avant qu’on passe la commande. Et vous savez, avec la situation politique, ça fait qu’il y a eu un petit retard lié à ça. Mais je crois que les commandes sont en cours. Et au moment opportun, et dès que le vaccin va arriver, on va organiser ce rattrapage pour vacciner les enfants.» 

Pour lui, cette carence de vaccin comporte des conséquences graves : 

« Les conséquences, c’est que les enfants sont vulnérables, soit à cette maladie. Et je pense qu’ils ont encore sous la protection materno transmise. Je crois que jusque-là, on n’a pas encore observé le problème. Mais dès que le vaccin va arriver, on va récupérer les enfants qui n’ont pas reçu le vaccin. » 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner