Débat sur la mission de protection des civils par la MONUSCO

La situation était tendue lundi 5 avril dans les villes de Beni et Butembo (Nord-Kivu) à la suite des manifestations projetées par les groupes de pression ainsi que les mouvements citoyens pour réclamer le retour de la paix dans la région.  

Certaines associations locales avaient appelé le week-end dernier la population à la désobéissance civile et à s’attaquer aux personnels de la MONUSCO, des agences du système des Nations unies et des ONG internationales pour ainsi troubler l’ordre public à Beni et Butembo.  

Depuis son établissement en RDC la MONUSCO, autrefois MONUC, a toujours eu parmi ses missions celle de la protection des civils. Un concept qui est toujours interprété diversement. 

-Quelle compréhension avez-vous du concept "protection de la population civile” ? 

-Comment selon vous doit-elle être appliquée sur le terrain pour sécuriser la population ? 

Invités :  

-Mathias Gillman, porte-parole de la Mission des Nations unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO). 

-Professeur Jacques Djoli, député national et Inspecteur général du parti politique MLC. Il est professeur de droit constitutionnel et ancien vice-président de la Commission défense, sécurité et surveillance des frontières au Sénat. 

-Professeur Bob Kabamba, professeur à l’Université de Liège en Belgique. Il est Coordonnateur de la Cellule d’appui politologique en Afrique centrale et aux Caraïbes. 

 

/sites/default/files/2021-04/06042021-p-f-dialogueentrecongolais-00_site.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner