Ituri : 26 000 déplacés vivent dans des camps, entassés dans des huttes de fortune à Boga, alerte MSF

L’ONG Médecins sans frontières (MSF) alerte qu’à Boga dans le territoire d’Irumu, 26 000 déplacés vivent dans des camps, entassés dans des huttes de fortune. « Ces gens manquent de tout: accès aux soins, nourriture, abris, à l’hygiène. Il n’y a rien, tout est à faire », alerte Amande Bazerolle, coordinatrice d’urgence pour MSF.

Selon cette dernière, l’humanitaire a atteint ses limites en Ituri avec les meurtres, les violences sexuelles ainsi que les pillages et les déplacements.

Installées dans des camps improvisés, des familles entières vivent entassées dans des huttes de fortune et manquent de tout, affirme la coordinatrice de MSF : accès aux soins, nourriture, eau, abris et hygiène.

L’autre fléau qui rend cette contrée invivable : ce sont les violences sexuelles.

En un mois, témoigne-t-elle, son ONG a pris en charge 67 femmes victimes des agressions sexuelles par des hommes armés, sur la route ou dans les champs.

A cela s’ajoute le lot quotidien d’autres violations des droits dont sont victimes les habitants de l’Ituri : meurtres, pillages, viols et autres.

Une situation que le chef de mission de MSF, Frédéric Lai Manantsoa qualifie pour sa part de catastrophique.

En Ituri, l’ONG appuie trois hôpitaux généraux, 12 centres de santé, 3 postes de santé et 32 sites de soins communautaires dans trois zones de santé pour la prise en charge des maladies pédiatriques et des violences sexuelles, notamment.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner