Ituri : trois morts lors d’une nouvelle attaque de la milice CODECO

Trois personnes ont été tuées et plus de cent maisons incendiées au cours d'une nouvelle attaque vendredi 16 avril des miliciens de la CODECO à Fataki (Ituri). Il s’agit d’un centre commercial situé à plus ou moins 85 kilomètres de la ville de Bunia dans le territoire de Djugu. Des sources sécuritaires confirment l’occupation par ces miliciens de plusieurs localités à la périphérie de cette entité.

La société civile locale salue l’intervention des casques bleus de la MONUSCO, qui ont secouru des centaines des civils dans cette zone. 

La situation sécuritaire est préoccupante dans plusieurs villages à la périphérie du centre de Fataki. Trois personnes ont péri dans une nouvelle incursion, faite vendredi par des miliciens de la CODECO devenus agressifs depuis le début de cette semaine dans ce territoire.

Les victimes sont des hommes, qui ont été abattus dans leur champs. Après ce meurtre, poursuit la société civile, les bourreaux ont incendié cent et huit maisons des civils dans six localités autour de Fataki-centre.

Jules Tsuba, le coordonnateur de la société civile de Djugu indique que la plupart de ces villages sont vidés de leurs habitants. Il salue l’intervention des casques bleus de la MONUSCO, qui ont extrait des centaines des civils des zone des combats.

Situation similaire à Tchomia, proche du lac Abert, où des habitants des villages Dii et Roe ont passé la nuit dans la brousse par peur d’être lynché par ces inciviques.

Selon la même source, même les retournés de guerre ont rebroussé chemin dans leur campement en Ouganda voisin. Il déplore l’insuffisance d’un dispositif important des forces loyalistes pour faire face à l’ennemie.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner