Gilbert Kabanda : « Ma première mission est de rétablir l’éthique gestionnaire d’une armée moderne »

Gilbert Kabanda Kurhenga, ministre de la Défense nationale et anciens combattants, promet de placer la restauration de l’éthique au sein de l’armée au centre de son action. Il l’a dit au cours d’une interview exclusive accordée le 18 avril à Radio Okapi. 

« Je suis dans cette armée depuis 50 ans. J’ai fait le diagnostic de notre armée. Ce que nous avons un problème d’éthique dans la gestion de notre armée. C’est fondamental ! L’éthique de gestion d’une armée, si elle n’existe pas, vous pouvez donner les moyens, rien ne se fera. Ma première mission est de rétablir l’éthique gestionnaire d’une armée moderne. Tout le reste, c’est-à-dire les moyens financiers, les moyens logistiques, l’administration… viendra si l’éthique est rétablie », explique Gilbert Kabanda. 

Il lance par ailleurs cet appel aux FARDC :   

« Revenons aux fondements moraux de la communauté. Et l’armée est une communauté. Je m’efforcerai d’amplifier cette moralité qui est la base de tout. La science et la technique ne viennent que jouer le second rôle ». 

Il rappelle que la MONUSCO n’est pas en RDC « pour jouer le rôle des FARDC, mais pour appuyer notre armée ». 

Gilbert Kabanda Kurhenga s’entretient avec Pascal Masirika :  

/sites/default/files/2021-04/190421-p-f-invite_ministre_de_la_defense.mp3

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner