Lutte contre la corruption par le gouvernement Sama

Dans le programme de son gouvernement présenté et adopté lundi 26 avril à l'Assemblée nationale, le Premier ministre Sama Lukonde retient la lutte contre la corruption parmi ses priorités. Un aspect sur lequel le président Félix Tshisekedi lui-même insiste depuis son accession au pouvoir.
Comme mécanisme de lutte contre la corruption, Sama Lukonde compte notamment renforcer la législation pénale afin que tout détournement des deniers publics notamment de la paie des fonctionnaires, civils ou militaires, soit assimilé à un acte de haute trahison et sévèrement puni.

-Que pensez-vous de la proposition faite par le Premier ministre pour lutter contre la corruption ?

-Que proposez-vous comme mécanismes à mettre en place pour lutter efficacement contre ce fléau en RDC ?  

Invités :  

-Professeur Florimont Muteba, président du conseil d’administration de l’Observatoire de la dépense publique (ODEP). 

-Ernest Mpararo, secrétaire exécutif de la Ligue congolaise de lutte contre la corruption (LICOCO). Il est aussi le point focal en RDC de l’ONG Transparency international. 

-Me Tom Moma Tambwe, fondateur du Laboratoire anti-corruption, anti-antivaleur et anti-fraude (LACAF). Il aussi Coordonnateur du réseau de personnes qui résistent à la corruption. 

 

/sites/default/files/2021-04/270421-p-f-dialogueentrecongolais-00_site.mp3

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner