Réception de Sanga Balende à Lubumbashi : Moise Katumbi appelle les supporters de Mazembe au calme

Après les incidents survenus mercredi 28 avril à la fin du match Sanga Balende-Mazembe (0-1) à Mbuji-Mayi, le club de Mbuji-Mayi se déplace à Lubumbashi pour jouer contre le club lushois. En fait, les supporters du club rouge et or, mécontents de l'arbitrage, s'étaient pris à l'équipe de Lubumbashi ainsi qu'aux arbitres de la rencontre, obligeant la police à user des gaz lacrymogènes.

Avant la rencontre de ce dimanche 2 mai à Lubumbashi, Moise Katumbi, président du TP Mazembe appelle les supporters lushois au calme.

 

« C'est un message de paix, un message d'amour. Je demande à tous les supporters de Mazembe d'être calmes. Nous allons jouer avec nos frères. Nous devons savoir pardonner, il ne faudrait pas que nous puissions cultiver la haine... le Congo a besoin de la paix », a lancé Moise Katumbi.

En conférence de presse d’avant match, Pamphile Mihayo a fait savoir que le TP Mazembe se battra jusqu’au bout.

« Avec les évènements de Mbuji-Mayi, il fallait récupérer les joueurs sur les plan mental et physique. Un match de football c’est 90 minutes, nous sommes allés jusqu’au bout de nos efforts pour battre Sanga Balende chez lui », a indiqué Pamphile Mihayo dont les propos sont repris sur le site du club.

Il poursuit :

« Le résultat est le fruit des efforts de tous, en commençant par le Chairman Moïse Katumbi, la coordination des supporteurs et tout le monde qui est autour de l’équipe ainsi que le staff technique. Le championnat est loin d’être terminé, il faut se battre jusqu’au dernier match pour espérer conserver notre titre. Nous jouerons avec cet esprit et respecterons nos adversaires ».

Dans une décision publiée dans la soirée du jeudi 29 avril par la Ligue nationale de football (LINAFOOT), Sanga Balende écope de 5 000 USD d'amande correctionnelle et en cas de récidive, des sanctions plus sévères seront prises à l'encontre du club de Mbuji-Mayi.

Les trois prochains matches de Sanga Balende à domicile sont en outre délocalisés pour une autre ville.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner