RDC : défis à relever pour que l'information devienne un bien public et contribue à l'épanouissement de la société

Le monde entier célèbre chaque 3 Mai, la journée mondiale de la liberté de presse. Le thème choisi cette année est « L’Information comme bien public ». L’Unesco note que ce thème a pour objectif d’attirer l’attention sur le rôle particulier du journalisme dans la production d’informations vérifiées dans l’intérêt du public. 

Par ailleurs, l’Unesco souligne que la Journée mondiale de la liberté de la presse 2021, met en évidence trois impératifs pour cet écosystème. À savoir, des mesures pour assurer la viabilité économique des médias d’information, des mécanismes pour assurer la transparence des sociétés Internet et le renforcement des capacités en matière d’éducation aux médias et à l’information, permettant au public de reconnaître et de valoriser, ainsi que de défendre et d’exiger, le journalisme en tant qu’élément essentiel de l’information comme bien public.  ​ 

Questions : 

-Que vous inspire la célébration de cette journée de la presse édition 2021 ?  

-Que faut-il pour qu’en RDC l'information devienne effectivement un bien public et contribue à l'épanouissement de la société ? 

Invités :

-Patrick Muyaya, Ministre de l’information et médias et Porte-parole du gouvernement.

-Professeur Emmanuel Kabono, Professeur de journalisme à l’Université pédagogique nationale et membre du conseil de gouvernance de l’ONG Journaliste en danger (JED).

-Israël Mutombo, Président des médias en ligne de la RDC et Directeur de 7sur7.cd.

 

/sites/default/files/2021-05/030521-p-f-dialogueentrecongolais-00_site.mp3

 

 

 

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner