Nouvelle attaque des ADF à Beni : quelques disparus et plusieurs maisons incendiées

Quatre personnes sont portées disparus et dix habitations incendiées après deux attaques des rebelles des ADF, l’après-midi et dans la soirée de jeudi 6 mai, dans deux villages de Banande-Kainama dans le groupement de Banande-Kainama, territoire de Beni (Nord-Kivu). Ce bilan est encore selon des sources de la société civile. Les rebelles ont d’abord attaqué le village de Kakuka et en ensuite celui de Kingamuviri. 

Le président de la société civile locale, Jonas Zawadi Bin Kasumba, indique qu’aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée hormis quatre personnes kidnappées lors de l’incursion :  

« Premièrement l’ennemi a signé une incursion dans la localité de Kakuka, c’était à partir de 14 heures. Après quelques minutes, on a entendu encore les coups de feu à Kingamuviri. Le bilan que nous disposons jusqu’à présent, l’ennemi a incendié dix maisons dans la localité de Kakuka, il a incendié encore deux motos au sein de la localité de Kakuka là-bas. Mais nous déplorons encore la disparition de quatre personnes. »  

Cette situation vient d’occasionner un déplacement massif de plusieurs habitants vers des milieux jugés sécures. Le porte-parole des opérations Sokola 1 confirme ces attaques des ADF. Il affirme cependant que c’est grâce à l’intervention des FARDC que l’ennemi a détalé dans la nature, sans commettre trop de dégât.  

Un calme apparent règne pour l’instant dans la région, indique le président de la société civile locale. Il invite les nouvelles autorités, nommées dans le cadre de l’Etat de siège, à se pencher sérieusement sur la question du retour de la paix. 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner