Beni : L’armée met en garde contre les fausses informations sur les opérations militaires en cours

 

Les Forces armées de la RDC (FARDC) mettent en garde tous ceux qui verseront dans l’infox, la diabolisation des opérations militaires en cours, dans le territoire de Beni ainsi qu’à la manipulation des populations. 

C’était au cours d’une conférence de presse animée mardi 11 mai, par le lieutenant Antony Mwalushayi, porte-parole des opérations Sokola 1 à Beni  

« Nous voulons attirer l’attention de notre population à ne pas faire confiance à tout ce qui se passe dans les réseaux sociaux. Aujourd’hui, les réseaux sociaux constituent les moyens faciles pour les terroristes d’intoxiquer la population et de faire croire à la population que les ADF sont une force supérieure aux FARDC. Mais je vous confirme que même eux, ils sont conscients qu’ils n’ont ni capacités ni moyens de combattre contre FARDC. C’est pourquoi souvent ils s’attaquent à la population sans défense », a-t-il déclaré. 

Il appelle à cet effet la population à se ranger derrière son armée pour l’aider à en finir une fois pour toutes avec cette guerre.  

Selon le lieutenant Antony Mwalushayi, l’ennemi est déterminé à rependre des rumeurs à travers les réseaux sociaux, dans le but de faire peur et de discréditer l’armée. 

« C’est pourquoi, nous en tant qu’armée, nous avons pris des mesures pour vous informer davantage de faire très attention et surtout vous signaler que désormais il y aura des infox qui vont circuler dans les réseaux sociaux, conçus par ces terroristes et exécutés par leurs collaborateurs. Alors vous devez faire très attention », prévient-il. 

 Depuis quelques jours, des informations circulent sur les réseaux sociaux faisant état des opérations conjointes entre les FARDC et certaines armées de la région contre les ADF à Beni. Pour le porte-parole des opérations Sokola 1, il s’agit de fausses allégations. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner