Beni : au moins 90% des habitants de Watalinga regagnent leurs maisons (Société civile)

La société civile de la chefferie de Watalinga dans le territoire de Beni (Nord-Kivu) affirme que les habitants représentant au moins 90% de la population de plusieurs localités ont regagné leurs milieux d’origine.

Cette structure citoyenne ajoute également que la population commence à vaquer à ses activités champêtres dans la profondeur car la sécurité est garantie par les FARDC, bien que certains cas isolés de l’insécurité s’enregistrent dans d’autres parties de cette entité.

Certains membres de cette structure citoyenne demandent que la chefferie de Watalinga soit déclarée une zone de retour afin de permettre aux humanitaires de poursuivre avec leurs activités et différents projets humanitaires en faveur des retournés.

 « Nous avions déjà alerté les partenaires par rapport aux mouvements de retour. Et d’ailleurs, on devrait même déclarer Nobili, Kamango comme zone de retour. A partir du mois de janvier, la population commençait déjà à rentrer. Jusqu’à fin mars, nous avions décidé ensemble dans le comité de crise, d’élaborer un rapport circonstanciel de demander à OCHA et aux différents partenaires de considérer que Kamango est devenu une zone de retour », indique David Muwaze, membre de la société civile de la chefferie de Watalinga.

Il estime qu’avec l’état de siège en vigueur dans cette province, la sécurité de cette entité doit être renforcée.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner