Controverse autour de la taxe RAM en RDC

La taxe dite du Registre des appareils mobiles (RAM), prélevée depuis plusieurs semaines sur les usagers de la téléphonie cellulaire en RDC, n'est toujours pas totalement clarifiée au sein de l'opinion. Elle a été accueillie par une réprobation générale. Est-elle une redevance à recouvrir de manière forcée ou un simple service d'identification ou de certification des téléphones ?
Le président de la République a ordonné la suspension du recouvrement forcé, qui était imposé sur tout utilisateur de téléphone et le blocage des sims de ceux qui ne se conformaient pas à ce recouvrement. Mais, la taxe elle-même n'a pas été supprimée.  

-Que pensez-vous de l’instauration de cette taxe en RDC ?

-Faut-il la supprimer définitivement ou simplement mieux l'organiser ?  

Invités :  

-Maguy Kiala, députée nationale élue de Lusambo dans la province du Sankuru. Elle est l’auteur de la question orale avec débat sur le RAM. 

-Al Kitenge, analyste économique et stratège. 

 

/sites/default/files/2021-05/18052021-p-f-decpad-00_site.mp3

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner