Nord-Kivu : l’action humanitaire ne devrait pas s’arrêter malgré les opérations militaires (Diego Zorilla)

 

L’action humanitaire ne devrait pas s’arrêter, malgré les opérations militaires en cours contre les groupes armés rebelles au Nord-Kivu, a affirmé mardi 18 mai le coordonnateur humanitaire adjoint des Nations unies en RDC, Diego Zorilla. Il a fait cette déclaration, lors d’une réunion avec le gouverneur de province, le lieutenant général Constant Ndima. 

Le coordonnateur humanitaire adjoint de l’ONU en RDC explique que les humanitaires ont un soutien total du gouverneur de province dans l’exécution de leurs actions sur le terrain. 

« On a reçu un message très fort de soutien de la part du gouverneur militaire et du vice-gouverneur. Ils veulent que les actions humanitaires continuent, on a expliqué que nous, on opère d’après un principe d’humanité et de neutralité, d’impartialité. On n’est pas alliés des militaires mais on comprend que les opérations militaires en cours risquent de provoquer des nouvelles situations humanitaires et on a demandé que cette situation soit minimisée pour la population et qu’on puisse continuer à faire notre travail, on a reçu des assurances dans ce sens », a indiqué M. Zorilla. 

Pour sa part, le gouverneur du Nord-Kivu souhaite la collaboration entre l’armée congolaise et la communauté humanitaire.  

Selon lui, cette collaboration va faciliter la poursuite des actions humanitaires, en cette période de l'état de siège. 

Diego Zorilla ajoute que le gouverneur tient mordicus au rétablissement de l’autorité de l’Etat dans les zones en proie aux groupes armés : 

« Le gouverneur militaire a clairement dit qu’il y a maintenant une priorité pour le Nord-Kivu, et c’est la sécurité. Il faut rétablir l’autorité de l’Etat, il faut rétablir l’Etat de droit pour le Nord-Kivu. Personne n’est plus sensible que nous à ce ceci. On comprend très, très bien que, la première priorité de la province c’est la sécurité. On est très contents de cette première rencontre qui arrive à peine quelques jours de l’installation du gouverneur militaire et du vice-gouverneur. » 

M. Diego Zorrilla fait savoir que la situation humanitaire est actuellement mauvaise en RDC.  

Plus de 20 millions de personnes sont dans le besoin humanitaire, dont des centaines des milliers de déplacés au Nord-Kivu. 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner