Butembo : Mgr Sikuli condamne le meurtre de deux responsables musulmans à Beni

"L’Etat congolais devra réfléchir à la refondation structurelle de sa vision et de ses approches face à l’insécurité ainsi qu’aux massacres dans l’Est de la RDC", à tous les niveaux, dans la politique, la police et les services des renseignements. C’est ce qu’a proposé l’évêque du diocèse de Butembo-Beni, Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech, dans son message de condoléance adressé jeudi 20 mai à la communauté musulmane. 

Mgr Sikuli Paluku a exprimé sa consternation face au meurtre des deux responsables musulmans à Beni au cours de ce mois de mai.  

Au nom de la dignité et de la sainteté de la personne humaine, créée à l’image et à la ressemblance de Dieu, le diocèse de Butembo-Beni condamne énergétiquement ces actes ignobles, indique ce message. Il dénonce une fois de plus cette « désacralisation » de la vie et cette « banalisation » du sacré. 

Sheikh Jamali Moussa, responsable de la mosquée de Mavivi, a été tué par balles le lundi dernier à Beni, deux semaines après le meurtre du Sheikh Al Amini, président de la Communauté islamique du Congo (COMICO)/ Beni. Ce dernier avait été tué en pleine prière dans la mosquée centrale de Beni. 

Le diocèse de Beni-Butembo se dit fermement engagé dans la construction de la paix, tant à Beni que sur l’ensemble de la province. 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner