Situation humanitaire des sinistrés de Goma

Une semaine après l’éruption du volcan Nyiragongo, l’aide humanitaire se mobilise progressivement. Les autorités provinciales du Nord-Kivu ont remis, samedi dernier à Sake, un important lot de vivres aux sinistrés de différents sites où sont rassemblées des personnes obligées de quitter la ville de Goma. A Goma même, les travaux se poursuivent pour rétablir la desserte en eau et en électricité sur une grande partie de la ville. 

Pour leur part, l’ONU a validé une aide humanitaire de 1,2 millions de dollars et les Etats-Unis ont débloqué 400 000 dollars pour fournir de l’eau potable afin d’empêcher le choléra de se propager dans les régions touchées. 

A ce jour, près de 416 000 personnes sont déplacées en raison de l’éruption volcanique. Plus de 56 000 déplacés sont enregistrés sur l’axe Sake-Bweremana et plus de 600 déplacés de Minova risquent d’être sans abris, alerte OCHA ce lundi. 

-Quels sont les défis humanitaires prioritaires pour les sinistrés ? 

-Que faire pour améliorer l'organisation de l'aide humanitaire sur le terrain ? 

Invités :  

-Joseph Kambale Makundi, coordinateur provincial de la protection civile au Nord-Kivu. Il est aussi vice-président de la Cellule de crise liée à la gestion de la crise d’éruption volcanique de Goma. 

-Me Juvénal Munubo Mubi, député national élu de Walikale au Nord-Kivu. Il est rapporteur de la Commission Défense et sécurité à l’Assemblée nationale. Il fait partie de la Synergie urgence Goma. Une structure qui fait le plaidoyer pour l’assistance humanitaire aux déplacés et familles d’accueil. 

-Marion Ngavho, président de la société civile urbaine de Goma au Nord-Kivu. 

 

/sites/default/files/2021-05/31052021-p-f-decpad-00_site.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner