Butembo : l’UNPC assiste les déplacés de l’éruption volcanique

L’Union nationale de la presse du Congo (UNPC) a remis lundi 31 mai des vivres et produits non alimentaires aux déplacés de Goma arrivés depuis la semaine dernière à Butembo. Ce don a été rendu possible grâce aux contributions des journalistes de différents médias locaux, dans le but de clôturer le mois de mai, dédié à la liberté de la presse.

Cette assistance était constituée des habits, des cossettes de manioc, du sel de cuisine, du riz, de savon et bien d’autres produits de première nécessité. 

L’organisation Intégration sociale pour la promotion des nécessiteux (ISPRON), qui encadre ces déplacés, a réceptionné cette assistance. 

Marie-Jeanne Masika, secrétaire exécutive de ISPRON ; qui salue cette initiative, indique que les besoins des déplacés sont énormes : 

« Les besoins primordiaux, c’est la nourriture d’abord. Il y a aussi les soins médicaux puisque nous avons tant de factures qui sont dans notre bureau. Il faut un logement pour eux. Parmi eux, nous identifions les élèves aussi qui doivent en attendant rejoindre l’école. Mais, les frais de scolarisation sont très difficiles à trouver »  

Rashidi Amuri Kasongo, président de l’UNPC Butembo, souligne que cette assistance est une façon de prêcher par l’exemple envers ces personnes nécessiteuses :  

« Nous voulions d’abord témoigner à nos frères et sœurs que nous compatissons avec eux. Et nous voulions aussi leur dire que nous de la presse, en plus d’être des gens qui récoltent, traitent et diffusent des informations parlent de leur situation, nous pouvons aussi leur apporter quelque chose. » 

L’ONG ISPRON indique n’avoir pas encore dénombré ces déplacés venus de Goma. 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner