Ituri : plusieurs villages sur le tronçon Bunia- Komanda vidés de leurs habitants à cause de l’insécurité

En Ituri, presque tous les villages le long du tronçon Bunia-Komanda sur la route nationale numéro 27 se sont vidés de leurs habitants suite à la recrudescence des attaques du groupe armé de la Force patriotique et intégrationniste du Congo(FPIC). Pour le député national Jackson Ausse, ce décor prouve la défaillance des services de sécurité pour démanteler les groupes armés actifs dans ce territoire. Ces allégations sont rejetées par l’armée en Ituri qui soutient que les militaires sont déployés tout le long de cette route pour la protection de la population.

Selon des sources locales, en parcourant le tronçon Bunia-Komanda, c’est le sentiment de peur qui gagne tout passant. Il n’y a pas de signe de vie à partir de Lengabo à cinq kilomètres à l’entrée sud de Bunia en progressant vers Chai, Kombokabo, Kaya, Marabo,  Holu 1 et 2, Ndoya, Irumu jusqu’à Mangiva à 70 kilometres.

Les maisons sont abandonnées par leurs occupants et d’autres ont été pillées ou incendiées. Les herbes ont envahi toutes les parcelles.

 « Même la barrière pour la perception de taxes qui était installée à Chai a été délocalisée proche de Bunia. La circulation est également timide sur ce tronçon où il y a l’ombre de la mort due à l’activisme des miliciens », affirme Jackson Ausse.

Selon lui, cette situation est inacceptable et traduit la défaillance totale des services de sécurité qui sont défiés par les milices.

Le porte-parole de l’armée en Ituri, le lieutenant Jules Ngongo confirme que les soldats sont placés tout le long de cette route. Il demande aux habitants de ne pas céder à la peur qui les empêche de retourner dans leurs milieux.

L’administrateur du territoire d’Irumu demande aux humanitaires d’apporter de l’aide aux déplacés pour encourager leur retour dans leurs villages d’origine.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner