Massacres de Boga et Tchiabi : « C’est un défi lancé aux autorités congolaises », estime le député Jackson Ausse

 

Le député national Jackson Ausse pense que les récents massacres perpétrés dans le territoire d’Irumu (Ituri) « est un défi » lancé aux autorités congolaises. Dans une déclaration faite lundi 31 mai à Radio Okapi, l’élu d’Irumu appelle les autorités tant nationales que provinciales à sécuriser cette partie du pays, qui est déjà en état de siège. 

« C’est un défi qu’on lance aux autorités congolaises, à notre piste de solution qui est l’état de siège. Nous avons encouragé l’état de siège et avons demandé à la population d’accompagner les autorités », a affirmé le député Ausse. 

Cinquante-cinq personnes ont été tuées dans la nuit de dimanche à lundi 31 mai dans les camps des déplacés de Tchiabi et Boga dans le territoire d’Irumu.

Une situation qui inquiète le député Ausse, qui appelle à couvrir « avec une attention particulière » la partie du sud d’Irumu : 

« Il n’y avait pas plus de 15 militaires dans la zone. On a tué et à Boga et à Tchiabi depuis minuit. Et il n’y a aucun mort du côté de l’ennemi. Nous comprenons que la riposte a posé un problème ». 

Le député Ausse encourage les autorités militaires à passer à l’offensive et non se limiter à sensibiliser les miliciens. 

« L’état de siège est déjà le cadre approprié pour que les autorités prennent des décisions courageuses », a-t-il poursuivi. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner