COVID-19/RDC : Jean-Paul Kapitula appelle les autorités à renforcer le contrôle aux frontières

Le Service de la protection civile de Beni appelle à l’installation des dispositifs de lavage des mains et de prise de température aux points d’entrée de la ville pour lutter contre la troisième vague du Coronavirus déclarée dans le pays. Son coordonnateur a lancé cet appel lundi 7 juin à travers Radio Okapi, indiquant que ces dispositifs devraient également être installés à la frontière de Kasindi-Lubiriha ouvrant la voie à l’Ouganda voisin et à l’océan indien.

« Dans les points d’entrées, il n’y a ni dispositif de lavage des mains, ni dispositif de la prise de température, moins encore cet enregistrement journalier de mouvement des populations. Donc, il est difficile aujourd’hui de contrôler la situation en COVID-19 », affirme Jean-Paul Kapitula, coordonnateur du Service de la protection civile de Beni.

Selon lui, il est pertinent que les autorités mettent l’accent sur la mise en place effective du programme nationale de l’hygiène aux frontières qui est le premier responsable, d’installer les points de contrôle dans les quatre points d’entrées de la ville de Beni pour filtrer le mouvement des populations.

« Là, il y aura la prise de température, le lavage obligatoire des moins, le contrôle des mouvements qui vient d’où et pour où. J’insiste aussi pour la frontière de Kasindi -Lubiriha, mais vous savez qu’il y a aussi des populations qui passent sur la route Mbau-Kamango. Ça c’est plus qu’urgent », poursuit-il dans cet entretien avec Martial Papy Mukeba :

/sites/default/files/2021-06/09._080621-p-f-beni_invite_jean_paul_kapitula_de_la_protection_civile_1.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner