La MONUSCO est là pour nous aider à stabiliser le pays (Félix Tshisekedi)

Actualité de la semaine

“La MONUSCO est là pour nous aider à stabiliser le pays”, a déclaré le chef de l’Etat, lors de son séjour à Beni, l’une des étapes de sa tournée dans l’Est du pays.  Félix Tshisekedi juge l’implication de la Mission onusienne nécessaire pour mettre fin à l’insécurité dans la partie orientale de la RDC. Il regrette qu’il ait eu des incompréhensions entre la MONUSCO et les populations notamment à Beni et entend intensifier la collaboration avec la MONUSCO.

Cette collaboration pour la pacification du pays passe également par la cohabitation pacifique au sein des communautés.  C’est pourquoi la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations unies en RDC, Bintou Keita, condamne la multiplication des messages incitant à la haine tribale, à la violence et à l’hostilité entre les communautés. Ce phénomène est observé dans plusieurs provinces du pays, y compris à Kinshasa. Le message de la cheffe de la MONUSCO a été rapporté par Mathias Gillmann, porte-parole de la mission onusienne, à la conférence de presse des Nations unies du 16 juin à Kinshasa.

La MONUSCO encourage par ailleurs le Parlement congolais à adopter la proposition de loi contre le tribalisme, le racisme et la xénophobie en cours d’examen à l’Assemblée nationale, selon toujours le porte-parole.

Dans le même registre, le rapport d’un groupe d’expert de l’ONU fait état d’un niveau élevé de violence et d’attaques contre des civils par des groupes armés dans le territoire de Beni.  Toujours selon ce rapport, au moins 50 attaques ont été signalées et entraîné le décès de plus de 250 civils ainsi que le déplacement de milliers d’autres dans ans ce secteur, où les ADF ont intensifié leurs attaques.

Décryptage

Plus de 30 cas de violences sexuelles et celles basées sur le genre ont été enregistrées Goma et ses environs du 22 mai au 1er juin, donc la semaine qui a suivi l’éruption de Nyrangongo. Le Fonds des Nations unies pour la population a pendant cette période de crise, fait une dotation de plus de 100 000 dollars américains, pour répondre aux besoins urgents de la population dans ses secteurs d’intervention. Le chef de bureau de ce Fonds dans l’Est de la RDC, Keneth Ehouzou en parle dans ce magazine.

Nouvelles en bref:

*Le nouveau commandant de la force de la MONUSCO, le lieutenant général Marcos Da Costa en visite à Beni depuis mercredi. Objectif de la mission :  s'imprégner des activités opérationnelles de la brigade d’intervention de la force de la MONUSCO dans cette ville. Sur place, le Commandant de la Force onusienne et le colonel Lumbu, commandant adjoint des opérations Sokola 1 Grand-Nord, ont discuté de la situation sécuritaire dans cette partie de la province.

** Le Comité international de la Croix Rouge, CICR, ferme ses bureaux et met officiellement fin à ses activités au Kasaï le 30 juin. C’est le chef de sous-délégation de cette organisation à Kananga qui l’a annoncé jeudi devant la presse. Selon Gregory Brissonneau, la décision est justifiée par l’amélioration de la situation humanitaire dans la région.

** *Afin, au niveau international, le Coordonnateur des secours d’urgence des Nations unies, Mark Lowcock a débloqué le 13 juin, 135 millions de dollars du Fonds central d’intervention d’urgence pour soutenir les opérations humanitaires dans 12 pays d’Afrique, des Amériques et du Moyen-Orient. Le financement sera réparti entre les organisations de secours en Syrie, en République démocratique du Congo et en Ethiopie, avec un accent particulier sur le Tigre.

Invité

L’Envoyé spécial dans les Grands Lacs, Huang Xia a dirigé, du 9 au 10 juin 2 021 à Kinshasa, un atelier d’action de la stratégie régionale de l’ONU pour les Grands Lacs.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour suivre le magazine des Nations unies :

/sites/default/files/2021-06/21062021-p-f-magun_web-00.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner