Explosion de deux bombes à Beni

Deux bombes artisanales ont explosé dimanche 27 juin dans la ville de Beni.  La première a explosé dans une église de Beni tôt le matin et la seconde, dans la soirée, au quartier Mabakanga situé au centre de la ville de Beni. 

Le bilan de ces attentats fait état de deux femmes blessées, une personne tuée, le porteur de l'engin explosif, ainsi que plusieurs dégâts matériels. 

À la suite de cette situation, le maire de Beni a décrété un couvre-feu sur toute l'étendue de la ville. Il a aussi décidé de la fermeture de tous les marchés et écoles depuis ce lundi matin. Selon ce dernier, ces mesures seront évaluées après 48 heures.  

Ces évènements se passent dans une province sous état de siège.

-Comment expliquer ces explosions alors que les mesures sécuritaires ont été renforcées dans cette partie du pays ? 

Invités :  

-Paul Muhindo Vahumawa, député national élu du territoire de Beni au Nord-Kivu. Il est président du Caucus des députés du Grand Nord. Il est également cadre du RCD/Kml, parti membre de l’Union sacrée de la nation. 

-Professeur Casimir Ngumbi, politologue et expert dans les domaines des violences politiques et des groupes armés.  

-Jean-Jacques Wondo, analyste politique. Il est diplômé de l’Ecole royale en Belgique. Breveté des Hautes études de sécurité et de défense, il vient de publier un ouvrage intitulé : « Sociologie politique militaire africaine ».  

 

/sites/default/files/2021-06/28062021-p-f-dialogueentrecongolais-00_site.mp3

 

 

  

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner