Beni : reprise des activités scolaires et commerciales sur fond d’une psychose à la suite de l’attaque des ADF

 Dans la ville de Beni, en province du Nord-Kivu, les activités scolaires et commerciales ont repris timidement ce jeudi 1er juillet, après leur suspension, le lundi 28 au mardi 29 juin derniers. C’est à la suite de l’explosion de des bombes artisanales, le dimanche 27 juin dernier. 

 Selon plusieurs témoignages, cette perturbation des activités à Beni ce jeudi s’explique par l’attaque la nuit de mercredi 30 juin, des rebelles ADF dans certains endroits de la ville. Attaque qui a couté la vie à dix civils. Du coup, la psychose a gagné la population de cette partie du pays, en proie à l’insécurité permanente. 

 Ainsi, des parents n’ont pas envoyé leurs enfants à l’école. Certains enfants qui ont tenté de s’y rendre ont été renvoyés par les responsables scolaires. 

 De même certains opérateurs économiques n’ont pas ouvert leurs maisons de commerces craignant des troubles dans la ville. 

 Pour l’instant, la police et l’armée patrouillent dans la ville pour parer à toute éventualité. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner