Ituri : la situation sécuritaire reste tendue dans le sud d’Irumu


Des détonations d’armes lourdes étaient encore entendues samedi 3 juillet dans la matinée, dans le village Idohu, dans le sud du territoire d’Irumu, sur la route nationale numéro 4 qui mène vers Beni, au Nord-Kivu.

Des sources sécuritaires dans la zone rapportent qu’il s’agit d’une nouvelle tentative d’attaque de cette localité par des présumés rebelles des ADF.

Ces derniers, affirment ces sources, sont sortis de la brousse où ils ont été repoussés récemment par les FARDC déployées dans cette zone pour sécuriser les populations.

La société civile locale indique que le trafic est resté momentanément coupé sur la RN4. Les véhicules qui se rendaient à Beni ont été obligés de rebrousser chemin à partir de Manzobe. Ce qui a suscité une panique dans ce centre commercial.

Aucun bilan n’est jusque-là avancé, mais des témoins renseignent qu’un conducteur est tombé dans les filets de ces hors la loi. Ce taximan a été grièvement blessé et son véhicule incendié, précise le secrétaire du bureau de la coordination de la société civile de la place.

Pour l’instant, plusieurs habitants ont pris fuite dans la brousse.

L’armée, de son côté, confirme avoir calmé la situation, en attendant la reprise normale du trafic sur ce tronçon.

Le lieutenant Jules Ngongo rassure que des opérations continuent pour définitivement écarter l’ennemi.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner