L’Avenir : « Infos contradictoires sur le Cardinal Monsengwo Pasinya »

Revue de presse du lundi 5 juillet 2021.

Est-il vivant ou est-il mort ? La nouvelle sur l’état de santé de l’ancien Cardinal de la RDC, Mgr Laurent Monsengwo Pasinya a captivé l’attention des Congolais et des médias de la RDC.

Sans donner des réponses précises à cette question, L’Avenir se contente de présenter l’évolution de la situation de l’état de santé de Mgr Monsengwo. Selon le quotidien, dans la journée, un message attribué à Monsieur l’Abbé Georges Njila, Secrétaire chancelier de l’Archidiocèse de Kinshasa informait l’opinion que l’état du Cardinal était critique. « Il pourrait être évacué pour des soins appropriés à l’étranger. A cet effet, le Cardinal Fridolin Ambongo, Archevêque métropolitain de la ville-province, invite tous les fidèles à le soutenir et l’accompagner par des prières ferventes et intenses », indique-t-il.

Mais tard dans la soirée, des informations contradictoires ont commencé à circuler dans les réseaux sociaux, prétendant que le Cardinal Laurent Monsengwo serait décédé, avant même son évacuation. Mais d’autres sources ont précisé que le Cardinal Monsengwo serait en train d’être évacué dans les deux heures.

Pour sa part, Actualité.cd note que l’état de santé de Mgr Monsengwo est « critique » et que les causes de la dégradation de son état de santé n'ont pas été révélées.

Le cardinal Fridolin Ambongo, archevêque de Kinshasa, a invité tous les fidèles à le soutenir et l’accompagner "par des prières ferventes et intenses", selon le communiqué, ajoute le portail.

A en croire l’Agence congolaise de presse (ACP), le Cardinal émérite Laurent Monsengwo est « en urgence d’évacuation pour des soins médicaux. »

L’ancien archevêque qui souhaitait suivre les soins médicaux en Belgique pourrait être évacué à Paris, renchérit Cas-info.ca.

Né le 7 octobre 1939, il a été créé Cardinal 20 novembre 2010 par Benoît XVI. Laurent Monsengwo s’est retiré de sa charge épiscopale en 2018, rappelle le site d’informations en ligne.

Dans le volet Justice, La Prospérité fait un constat devant les Tribunaux dans l’affaire Kalev et titre : « des plaintes orphelines de leurs auteurs » !

A la Citation Directe sous RP 27.575 des plaignants, le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe s’est déclaré incompétent pour juger un ancien Administrateur Général de l’ANR, qualité qui lui confère le rang de Ministre, conformément aux textes en vigueur en RDC et de surcroît, d’un haut Fonctionnaire de l’Etat qui avait un grade supérieur à celui d’un Directeur dans l’Administration publique et jouissant des privilèges de Juridiction.

Comment expliquer qu’appelés fort logiquement pour soutenir les accusations contenues dans cette Citation Directe, au TGI/Gombe, les plaignants décident de laisser orpheline de leurs auteurs, leur propre initiative, devant la même Juridiction, en y séchant tous, le jour d’audience du 14 juin 2021 ? Visiblement, c’est toute une pile de questions auxquelles le collectif des Avocats de M. Kalev Mutondo attend des réponses rapides et claires.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner