Tanganyika : les communautés Twa et Bantous invitées à vivre dans la paix

Les communautés Twa et Batous devraient vivre dans la paix, afin d'assurer le développement du territoire de Moba, dans la province de Tanganyika. L'administrateur de cette entité, Didier Mumbere a lancé cet appel lundi 5 juillet, lors d'une réunion avec les leaders et chefs de localité de Kayobwé. 

En effet, les Twa et les Bantous vivent dans une tension persistante, après l'explosion d'une grenade, dimanche 27 juin, ayant causé la mort de 4 enfants qui manipulaient cet engin abandonné dans la nature. 

Les deux communautés se rejettent la responsabilité dans la mort de ces enfants. Conséquences, plusieurs maisons de kayobwé ont été mises à feu. 

M. Didier mumbere appelle les deux communautés à vivre ensemble dans la retenue : « Nous demandons aux bons samaritains qu'ils puissent nous aider à construire des maisons pour nos frères et soeurs qui sont en train de dormir à l'exterieur, sans abri. Car pour nous la paix c'est soulager les gens à qui on a brûlé des maisons.»

Par ailleur, le gouvernement provincial du Tanganyika a dépêché une équipe dans le territoire de Moba pour assurer le suivi de ce dossier. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner