Beni: les églises sensibilisent la population sur la présence des bombes artisanales dans la ville

Depuis le dimanche 11 juillet, les responsables d'églises chrétiennes ont commencé à sensibiliser leurs fidèles aux dangers des bombes artisanales posées dans la ville de Beni (Nord-Kivu). Cette sensibilisation fait suite à celle organisée par le service de lutte anti-mines de la MONUSCO ( UNMAS).

Pour les responsables d'églises chrétiennes, cette sensibilisation est capitale, car les chrétiens doivent vivre dans un environnement sain. Mais à Beni, tout le monde est exposé aux dangers de la présence des mines dans la ville. 

Cette sensibilisation vise donc à accroître leurs connaissances de la population locale sur les risques que représentent ces engins de la mort, explique le révérend pasteur Dieudonné Maliamungu, responsable de l’église francophone de la 20e CECA:

« Comme église, nous ne sommes pas seulement appelés à enseigner aux gens la morale chrétienne, comment vivre sur la terre pour qu’un jour être au ciel mais aussi nous sommes appelés à préparer les gens comment vivre aussi dans un environnement meilleur pour leur bien être sur cette terre aussi. C’est pourquoi nous avons sensibilisé nos biens aimés sur les bombes artisanales aujourd’hui".

La campagne va se poursuivre, selon lui, "puisque l’insécurité est dans la ville et le danger aussi est dans la ville, et nos chrétiens sont exposés d’une ou d’une autre".

Dieudonné Maliamungu a par ailleurs interpellé la population locale: 

"Nous devons veiller sur nos enfants, sur nous-mêmes puisque ces gens sont en train de piéger la ville, ils piègent dans nos maisons, au niveau des sources d’eau, et nos enfants partent dans des écoles, dans des églises et aux marchés. Alors, nous sommes victimes presque partout. C’est pourquoi nous voulons préparer les nôtres aussi à être prudents pour que ce malheur ne puisse pas atteindre les nôtres aussi ».

Des armes de guerre, garmies de munitions, ont été découvertes récemment à Beni, quelques jours après l'explosion de bombes artisanales dans cette ville.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner