Réactions à la proposition de loi sur la nationalité congolaise

Ancien candidat à la présidentielle de 2018 en RDC, Noel Tshiani Muadiamvita propose que certaines fonctions régaliennes comme celle de président de la République soit réservées uniquement aux Congolais de père et de mère. Sa proposition de loi a été déposée la semaine dernière par le député Nsingi Pululu au bureau de l’Assemblée nationale. Cependant, plusieurs acteurs de la vie politique nationale ont réagi à cette proposition estimant qu’il s’agit d’un projet dangereux, qui ne promeut point la cohésion nationale tant souhaitée et qui risque de faire plonger le pays dans une crise comme celle vécue en Côte d’Ivoire avec le concept de l’ivoirité.

-Quelle analyse faites-vous du débat autour de cette proposition de loi ?

Invités :

-N’singi Pululu, député national élu de Kinshasa-Funa. C’est lui qui a déposé au bureau de l’Assemblée nationale la loi portant modification et complétant la loi 04/024 de 2004 sur la nationalité congolaise.

-Me Laurent Onyemba, avocat et Enseignant du cours de droit à l’Université de Kinshasa. Il est cadre du parti politique Ensemble pour la république.

-Michel Bisa Kibul, professeur à l’Université de Kinshasa et à l'Université Panafricaine de Gouvernance et Innovations (UPGI). Il est Secrétaire scientifique de l'Observatoire de la Gouvernance, un Laboratoire de recherche en Sciences sociales.

/sites/default/files/2021-07/13072021-p-f-dialogueentrecongolais-00pad_site_.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner