RDC : l’ACAJ salue l’arrestation de certains détourneurs de deniers publics

L’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) salue « les exploits accomplis par la justice » en mettant la main sur certaines personnalités ayant détourné les deniers publics. Au cours d’une conférence de presse mercredi 14 juillet à son siège à Kinshasa, ACAJ se félicite notamment de l’interpellation de Matata Ponyo, du travail abattu par l’IGF et la Cellule nationale de renseignements financiers (CENAREF) ainsi que de la suspension de certains mandataires publics.

Néanmoins, s’agissant principalement de ces derniers, l’ONG ACAJ recommande aux ministres sectoriels dont relèvent les mandataires mis en cause de les mettre rapidement hors d’état de nuire pour ne pas prêter le flanc à tous ceux qui seraient tentés d’invoquer une justice à deux vitesses.

« L’ACAJ demande que tous les gestionnaires concernés par les conclusions déjà disponibles de l’IGF soient déférés, dans le meilleur délai, devant les juridictions judiciaires compétentes aux fins de fixer l’opinion sur les tenants et aboutissants des griefs retenus à leur charge. Il s’agit en l’occurrence des dossiers relatifs à la gestion des fonds COVID-19, de l’utilisation de 73 millions USD affectés à la réhabilitation de la voirie de la ville de Kinshasa, de l’affectation des recettes de Go pass », détaille Georges Kapiamba, président de l’ONG ACAJ.

Selon cette organisation, la Cellule nationale de renseignements financiers a permis au Trésor public de récupérer plus de 5 millions USD au titre d’amendes transactionnelles infligées à certaines personnes physiques et morales pour transfert illicite des fonds.

« L’ACAJ félicite l’IGF pour le travail abattu, la Cellule nationale des renseignements financiers (CENAREF) pour avoir permis au trésor public d’encaisser la somme de 5.106.420 USD au titre d’amendes transactionnelles infligées à certaines personnes physiques et morales pour transfert illicite des fonds, blanchiment de capitaux, défaut de vigilance, retrait ou dépôt en espèces de plus de 10.000 USD sans justification, pour la période allant de juillet 2020 à juillet 2021 », indique Georges Kapiamba. 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner