Après des attaques des ADF à Beni : l’armée appelle à la collaboration avec la population

« C’est en collaboration avec notre population que nous y arriverons », a déclaré dimanche 18 juillet le gouverneur de la province du Nord-Kivu, lieutenant général Constat Ndima, à la population de Beni. Il a fait cette déclaration après une double attaque des ADF signalées à Mayimoya et Kalunguta dans l’espace de deux jours au courant de cette semaine.

Le lieutenant général Constat Ndima a évoqué également certaines restrictions qui seront imposées à la population locale pour permettre un avancement rapide des opérations militaires contre les ADF et tous les groupes armés qui ne cessent d’insécuriser le territoire de Beni.

« Vous avez appris, à Kalunguta il y a eu incursion, à Mayimoya, il y a eu incursion. Moi, je connais très bien le terrain, ce n’est pas un hasard. Alors, ça sera un appel, parce que l’état de siège exige certaines contraintes que nous allons infliger à la population. Il faut comprendre ça dans le cadre des opérations. Quand nous vous disons sortez de tel endroit, n’hésitez plus. Et c’est comme ça que vous allez nous aider à vous aider, ensemble qu’on fasse la paix, qu’on donne la sécurité à notre territoire, parce que cet ennemi n’a pas des fronts ».

S’il avait des fronts chers compatriotes, selon lui, les FARDC auraient terminé cette rébellion en moins de temps.

« Nous dormons avec l’ennemi, nous nous promenons avec l’ennemi, l’ennemi nous transporte, l’ennemi nous donne à manger, nous donnons à manger à l’ennemi, c’est comme si nous vivions cet évènement-là ensemble. Une guerre asymétrique a été toujours très compliquée pour les forces armées. C’est en collaboration avec notre population que nous y arriverons. Il faut que nous soyons comme un seul homme pour lutter contre l’ennemi qui est un ennemi commun à tous les Congolais », a poursuivi le gouverneur militaire.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner