Etat de siège : le député Ayobangira appelle à une « évaluation conséquente » avant toute autre prorogation

Les députés nationaux risquent de ne plus autoriser prochainement une énième prorogation de « l’état de siège », si une évaluation conséquente des résultats n’est pas faite. Ayobangira Safari, élu de Masisi dans la province du Nord-Kivu, l’a indiqué lundi 19 juillet, estimant que les résultats de l’état de siège ne sont pas encore visibles.

« Nous allons pratiquement au 3eme mois, avec une 4eme prorogation que nous venons d’accorder hélas. Mais, nous ne voyons vraiment pas des résultats. Nous avons fait remarquer au gouvernement que nous ne pouvons plus précéder à d’autres prorogations tant qu’une évaluation préalable n’est faite et que de signaux positifs nous indiquent que nous sommes sur la bonne voie », a affirmé le député Ayobangira.

Il demande au gouvernement de profiter de cette quatrième prorogation pour accentuer sa pression sur les groupes armés :

« Nous osons espérer que le gouvernement mettra à profit cette prorogation pour se rattraper. En dotant nos vaillants FARDC de la logistique conséquente, une prise en charge efficiente de tous les soldats engagés dans les zones opérationnelles ».

L’élu du Nord-Kivu se félicite notamment de transfert du quartier général du gouverneur de province, de Goma à Beni, pour suivre les opérations militaires sur le terrain.

« Nous pouvons considérer cette décision, du gouverneur militaire d’installer son QG à Beni, comme un signe positif. En étant lui-même en zone de guerre, il pourra répondre aux attentes de la population. Et le vice-gouverneur étant que policier, va mieux s’occuper de l’administration. Car, malgré l’état de siège, la vie socio-économique doit se poursuivre », a-t-il précisé.

L’état de siège a été instaurée le 6 mai dernier dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, pour neutraliser les groupes armés, particulièrement les ADF.

 

 

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner