Insécurité à Butembo : les 50 « personnes suspectes » ont été libérées

Environ cinquante personnes considérées comme suspectes, venues de Goma et Bukavu et interceptées par les services de sécurité, ont été ramenées à leurs lieux de provenance samedi dernier. Le commandant de la Police nationale congolaise (PNC) à Kanyabayonga affirme qu’après des enquêtes approfondies, aucun indice de culpabilité n’a été trouvé dans le chef de chacune de ces personnes.

Ainsi, pour des raisons de prévention et de leur protection, au total quarante-huit hommes ont été ramenés à Goma et Bukavu, leurs lieux de provenance, indique le commissaire principal Maneno Maroyi. Ils ont été escortés par les FARDC pendant la traversée du parc, ajoute la même source.

Pendant ce temps, Daniel Sengemoja, président de la société civile locale, appelle la population locale à la vigilance.

Le week end dernier, la police a annoncé avoir intercepté plus de cinquante personnes « suspectes » en provenance de Goma et Bukavu. Selon l’administrateur du territoire, ces personnes auraient pour mission de renforcer la position des forces négatives qui déstabilisent la région.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner