Président de la CENI : divergences au sein des confessions religieuses

Six confessions religieuses ont annoncé ce mardi 27 juillet avoir désigné le candidat de leur plateforme a la présidence de la Commission électorale indépendante (CENI). Cette désignation s’est faite en l’absence de l’Eglise catholique et de l’Eglise du Christ au Congo (ECC). Le président et représentant légal de l’Eglise du Réveil du Congo, pasteur Dodo-Israël Kamba, évoque les exigences du temps pour justifier la désignation de leur candidat. Pour lui, mardi, était le dernier jour conformément au calendrier qui leur a été dressé.  

Cependant, du côté de l’église catholique, l’abbé Donatien Nshole, secrétaire général de la CENCO a fait remarquer que la séance d’hier mardi était suspendue et que les travaux devraient reprendre ce mercredi. 

Quelle analyse faire des divergences au sein des confessions religieuses au sujet de la désignation du futur président de la CENI ? 

Invités : 

-Alain Lomanja, analyste des questions électorales. 

-André Kyomba, coordonnateur et porte-parole de la Commission Education civique et observation électorale (EDUCIEL). 

-Emery Madifuta, expert électoral. Il est membre de l’Ordre national des experts électoraux en RDC (ONEL). 

 

/sites/default/files/2021-07/28072021-p-f-dialogueentrecongolais-00_site.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner