Beni : début de l’instruction des officiers FARDC arrêtés pour implication présumée dans le détournement des fonds

L’instruction du dossier des six officiers des Forces armées de la RDC (FARDC) arrêtés à l’issue d’une mission de contrôle de l’Inspection générale des FARDC dans la région a débuté jeudi 29 juillet à l’auditorat militaire de garnison de Beni (Nord-Kivu).  

Selon des sources judiciaires, ces officiers déployés à Beni dans le cadre des opérations de neutralisation des rebelles ougandais des ADF sont poursuivis en deux groupes pour des infractions différentes. 

Le premier groupe constitué d’officiers, membres de l’Etat-major, commandement du secteur opérationnel Sokola 1 Grand Nord est accusé d’avoir surfacturé les frais des vivres destinés aux militaires déployés dans le cadre des opérations contre les ADF.  

Selon des sources judiciaires, cette pratique a permis à ces officiers de détourner rien que pour le mois de juin, 298 346 910 Franc congolais (149 000 USD).  

Le Deuxième groupe d’officiers de la 32e Brigade des unités de réaction rapide est accusé de gonflement des listes de paie des militaires.

Les sources judiciaires renseignent que la mission de contrôle de l’inspection générale des FARDC a découvert au sein de cette unité, 115 militaires fictifs, soit l’équivalent d’une compagnie des FARDC.  

Ce qui permettait de détourner au moins 10 000 USD tous les mois.

La justice militaire cherche ainsi à remonter la filière du réseau de toutes les personnes impliquées dans ce réseau.  

A la fin des enquêtes, le dossier sera transmis à la Cour militaire du Nord-Kivu pour disposition et compétence. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner