Butembo : les cliniques universitaires du Graben alertent sur la montée des cas d’insuffisance rénale

Les cliniques universitaires du Graben attirent l’attention de la population sur une augmentation progressive des cas de maladies liées à l’insuffisance rénale. D’après le médecin interniste de cette formation médicale, Augustin Mutsunga, plus de trente cas ont été notifiés uniquement dans leur structure de juillet 2020 à juillet 2021.  

Parmi ces personnes, dix sont décédées et plus de vingt cas restent chroniques.  

« Aux cliniques universitaires de juin 2020 à juillet 2021 j’en ai trouvé 32 cas : 11 d’insuffisance rénale aiguë et 21 cas d’insuffisance rénale chronique. Et ce n’est pas rien. Il faut préciser ici que ce sont les cas (…) qui arrivent à l’hôpital.   Mais dans la communauté peut être qu’il faut multiplier par 3 ou même par 4 qui ne viennent pas. Et parmi ces 32 cas il y en a eu 10 décès et d’autres qui sont restés stationnaires bien sûr c’est une maladie chronique », a alerté le médecin interniste des cliniques universitaires du Graben. 

Dr Augustin Mutsunga prévient que les maladies qui sont à la base de l’insuffisance rénale chronique, ce sont l’hypertension et le diabète. 

Il appelle la population à éviter l’automédication qui, selon lui, reste une des causes majeures des maladies des reins : 

« La tranche d’âge c’est autour de 40-50(ans). Et ce sont les hommes qui sont plus touchés. Ici chez nous, les maladies les plus fréquentes qui sont à la base de l’insuffisance rénale chronique c’est l’hypertension et le diabète. Donc à la population, je leur dis, bien traiter l’hypertension, traiter correctement le diabète, éviter l’automédication, donc vraiment j’insiste. Ces hypertendus, les diabétiques et tous les autres qui ont des facteurs de risque allez plutôt à l’hôpital, il faut vraiment éviter l’automédication. C’est une mauvaise pratique ».   

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner