Kasaï-Central : les agents de la SONAS réclament 58 mois d’arriérés de salaire

Les agents de la Société nationale d’assurances (SONAS) à Kananga dans le Kasaï-Central, réclament cinquante-huit mois d’arriérés de salaire. Dans une déclaration faite mardi 2 août, à Radio Okapi, ils disent être abandonnés par les dirigeants de leur société au niveau national. 

« Notre situation s’est empirée et aujourd’hui, nous totalisons 58 mois d’arriérés de salaire. Nous nous sentons abandonnés contrairement aux autres entreprises qui ont subi la réforme et ont changé leur politique et commencent à payer les salaires à partir de leurs directions générales », a déclaré un agent. 

Pour la directrice de région Sud de la SONAS, Charlotte Kilanga, une agence qui ne produit pas peut s’attendre à une rémunération des agents :  

« Quand ils parlent de 58 mois, ils peuvent les réclamer s’ils ont produit et la direction générale a pris cet argent. Mais ils n’ont pas produit. Au cas contraire, la direction générale demandait que l’on puisse les aider avec la caisse de péréquation.» 

Les agents soutiennent leur démarche par la caisse de péréquation de la société qui peut permettre qu’ils soient payés. 

Par ailleurs, la direction générale estime que depuis que le marché des assurances a été libéré, la SONAS est actuellement une société commerciale et chaque agence est devenue autonome. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner