Kinshasa : des magasins des Indiens fermés à la suite de la mort d’un jeune Congolais en Inde

La tension a été perceptible jusqu’à ce mercredi 4 août dans certains coins de la ville de Kinshasa, à la suite du décès controversé d’un étudiant congolais, dimanche dans un poste de police en Inde. Plusieurs magasins des Indo-Pakistanais, situés sur l’avenue du Commerce au centre-ville, sont restés fermés, pour le deuxième jour consécutif par crainte des représailles. D’autres, situés dans la commune de Ngaliema, ont été la cible des jeunes en colère.   

Arrivés ce matin au centre-ville, les Congolais qui travaillent dans ces magasins ont constaté qu’il n’y avait pas reprise d’activités.

La situation est donc restée la même que la veille. Certains d’entre eux trainaient devant leurs magasins.  

Le jeune Joël Malu Shindani est mort dimanche, alors qu’il était en garde à vue dans un poste de police.  

La police indienne, citée par la Voix de l’Amérique, affirme que le jeune congolais a été victime d’un arrêt cardiaque. Mais, cette version est rejetée par la famille du défunt. 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner