Blocage dans la désignation des animateurs de la CENI : la société civile du Kivu accuse l’Assemblée nationale

Les Cadres de concertation provinciaux de la société civile du Nord et Sud-Kivu fustigent les « manœuvres engagées » du bureau de l’Assemblée nationale visant à « bloquer » la mise sur pied du bureau de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). 

Dans une déclaration conjointe publiée lundi 9 août, ces deux structures invitent le bureau de la Chambre basse du Parlement au respect des textes et lois du pays pour l’organisation de prochaines élections. 

Le coordonnateur de cette structure indique que la loi portant organisation et fonctionnement de la CENI ne donne que 45 jours au bureau de l’Assemblée nationale pour se prononcer par rapport à la désignation des animateurs de la Commission nationale électorale indépendante. Selon lui, on sent que le bureau est en train de faire fi de cette loi et même des recommandations de la société civile.

-Quelle analyse faire de cette situation ?

Invités :  

-Nelly Lumbu Lumbu, membre du cadre de concertation de la Société civile du Nord-Kivu. Elle est activiste des droits humains et coordonnatrice du réseau Sauti ya mama mu kongomani. 

-Me Samuel Mbemba Kabuya Tanda, directeur de cabinet du président de l’Assemblée nationale.  

-Professeur Jacques Djoli, député national et ancien vice-président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). 

 

/sites/default/files/2021-08/12082021-p-f-dialogueentrecongolais-00.mp3_site.mp3

 

 

  

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner