Le Potentiel : « Allègement des mesures contre la Covid-19 : Les Kinois retrouvent les bars, terrasses, night-club et les stades… »

Revue de presse du 16 août 2021

Les journaux de ce lundi reviennent sur l’allègement, par le gouvernement congolais, des mesures prises pour lutter contre la pandémie de Coronavirus.

Au terme d’une réunion entre la présidence de la République et la task force anti-Covid-19, tenue le samedi 14 août 2021, plusieurs décisions d’allègement des mesures ont été prises en faveur de la capitale, Kinshasa, notamment la réouverture des bars, terrasses, night-club, stades, salles de fêtes et autres espaces publics autorisés pour 50% de leurs capacités d’accueil, renseigne Le Potentiel.

Au cours d’un point de presse animé conjointement avec son collègue de la Santé publique, rapporte le journal, le ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya, a indiqué que « cela est dû à la baisse sensible du taux de contamination dans la capitale qui est passé de 80% à 15% ».

Paralysés pendant près de deux mois, commente La Prospérité, les bars, terrasses, boîtes sont de nouveau opérationnels.

Le quotidien fait aussi remarquer que le couvre-feu a aussi été allégé compte tenu de l’évolution de la troisième vague de la Covid-19. Il est désormais appliqué entre 23 h et 4 h, indique le tabloïd.

Pour la Tempête des tropiques, avec l’allègement de ces mesures, la "vie" reprend à Kinshasa.

L'annonce de la réouverture, à Kinshasa, des bars, terrasses, discothèques, boîtes de nuit, a été accueillie avec joie, aussi bien par plusieurs Kinois que des détenteurs de ces lieux de détente, décrit le journal.

Aussitôt l'annonce faite nuitamment par le ministre des Médias, plusieurs bars et terrasses ont ouvert leurs portes, et les clients les ont immédiatement investies en toute quiétude, détaille La Tempête des Tropiques.

Pour Forum des As, avec la levée de certaines mesures, « Kinshasa retrouve âme et esprit après deux mois d'étouffement ».

Mais le journal prévient les jouisseurs : « pas au-delà de 23 h, nouvelle heure du couvre-feu fixée par les autorités du pays. Autrement dit, après cette heure, tout débit de boisson encore ouvert constitue une infraction et expose son tenancier à de fortes sommes en termes d'amende transactionnelle, conclut le Tabloïd.

Selon l’Agence congolaise de presse, le ministre de la Communication et des médias a également annoncé  «le  maintien des mesures prises par le Chef de l’État, pour les provinces qui sont particulièrement touchées par la pandémie, dont le Haut-Katanga, le Lualaba, le Nord et le Sud-Kivu».

Selon le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, le Président de la République a rappelé la nécessité pour tous de respecter scrupuleusement les gestes barrières, notamment le port obligatoire du masque, le respect de la distanciation sociale, le lavage systématique des mains, …

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner