Sud-Kivu : l’armée reprend les « principaux bastions » du colonel auto-proclamé Makanika

Des principaux bastions du colonel auto-proclamé Rukunda Makanika sont désormais repris par les Forces armées de la RDC (FARDC). 

 « Nous voulons confirmer que l’armée vient de reconquérir l’état-major général de Makanika et consorts, Twigwaneho, Android, Ngumino et FNL », informe le capitaine Dieudonné Kasereka, le porte-parole du secteur opérationnel Sokola 2 au Sud, de la province Sud-Kivu. 

 C’est à l’issue des combats du lundi 16 août dans les hauts plateaux d’Uvira, dans les environs de Bijombo. Les FARDC ont fait face à une « coalition » des groupes armés, indique le porte-parole du secteur opérationnel Sokola 2 au Sud du Sud-Kivu. 

« Tous viennent de prendre la poudre d’escampette devant les canons des FARDC. Ils ont fui dans la brousse et pour la journée d’aujourd’hui nous avons récupéré les localités de Chakira, Maramara et Kamombo », ajoute le porte-parole. 

 Mais l’armée déplore que, des civils soient utilisés comme « boucliers humains » par ces combattants. 

« La plupart des habitants qui étaient dans ces villages-là ont pris la fuite avec l’ennemi. L’ennemi qui est en train d’utiliser cette population comme bouclier humain dans ces combats. Le moment venu nous allons vous communiquer le bilan », précise le capitaine Dieudonné Kasereka.  

Lors de leur fuite de Chakira, Maramara et Kamombo, la coalition des Maï-Maï a notamment incendié plusieurs habitations, précise l’armée.   

 « Vous savez que Maramara était l’état-major général de ce monsieur rebelle, même Kamombo. Malheureusement avant de fuir, Makanika et ses hommes ont brulé des maisons à Maramara, mais nous prenons toutes les dispositions pour sécuriser toutes les personnes qui sont restées là-bas », affirme le porte-parole du secteur opérationnel Sokola 2 au Sud du Sud Kivu.  

L’armée procède à des opérations de ratissage de la zone sous son contrôle. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner