Le Potentiel : « Bombé » : La Police démantèle une usine et neutralise 60 consommateurs à Kinshasa »

Revue de presse de vendredi 27 août 2021.

Une guerre sans merci est déclarée contre la consommation de la drogue Bombé sur l’étendue du territoire national. À Kinshasa, la police ne se fait pas prier. Les consommateurs sont traqués sans ménagement. Ce sujet de société fait la une de la plupart de journaux et médias en ligne de la RDC.

A ce sujet, Le Potentiel renseigne que la police a démantelé jeudi 26 août une usine de fabrication de cette drogue hautement nocive, sans donner des détails sur le lieu d’implantation de cette usine.

Plusieurs tonneaux de pierres issues du tuyau d’échappement qui constituent la matière première de fabrication de cette drogue, et quelques matériels ont été confisqués par la police.

Un peu plus précise sur le lieu d’implantation de l’usine de « Bombé » à Kinshasa, La Prospérité indique que trois sujets tunisiens ont été arrêtés au numéro 4260 de l’avenue des Ecuries, dans la commune de Ngaliema, où des hommes et femmes travaillent au sein de la société Palladium Autocat.

A l’ACAJ, Georges Kapiamba appelle, cependant, à un procès équitable à l’endroit de ces trois sujets tunisiens dans le respect de leurs droits à la défense. Car, selon lui, il faudrait éviter, à tout prix, de l’amalgame entre une activité légale de détention et d’exportation des filtres céramiques et celle de la fabrication de la drogue communément appelée ‘’Bombé’’.

Même son de cloche des avocats de cette entreprise, poursuit le quotidien, qui déclinent toute leur responsabilité sur la fabrication de la drogue Bombé et rejettent, en bloc, toutes les accusations allant dans ce sens-là.

En parlant de Bombé, Dépêche.cd rappelle que cette drogue fabriquée à base des catalyseurs des véhicules, retirés des tuyaux d’échappement, mélangée au produit pharmaceutique nutriline, cause plusieurs dégâts à ses consommateurs, dont certains dorment debout.

Dans les colonnes de L’Avenir, le quotidien rappelle que le Président de la République a invité tous les ministères sectoriels à tout mettre en œuvre afin de trouver des solutions idoines quant à la prise en charge et à l’encadrement des jeunes victimes de ces substances dangereuses ».

Parlement : préparatifs de la session de septembre

Mboso et Bahati se concertent, indique Le Journal, qui fait savoir que le débat a aussi porté sur l’avancement des travaux de la commission mixte-paritaire et les obsèques du président de l’assemblée provinciale du Haut-Katanga, Antoine-Gabriel Kyungu wa Kumwanza.

Concernant la désignation des animateurs de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), la Commission paritaire instituée par l'Assemblée nationale, pour examiner les dossiers individuels des candidats va bientôt remettre son rapport au speaker de la Chambre, Christophe Mboso Nkodia Mpwanga, annonce Forum des As qui cite le président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo.

Quant aux obsèques de Gabriel Kyungu, les deux speakers du Parlement disent suivre l’évolution du dossier « de près », renchérit L’Avenir.

« Nous suivons de près ce qui se passe à Lubumbashi, avec les obsèques du président de l’Assemblée provinciale du Haut-Katanga, l’honorable Gabriel Kyungu. Nous avons, à la dernière minute, appris que les obsèques sont reportées », a déclaré Modeste Bahati.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner