Kasaï-Oriental : plus de 200 médecins en quête des structures sanitaires depuis 5 ans


Plus de deux cents médecins, regroupés au sein du collectif des médecins non affectés dans les structures sanitaires du Kasaï- Oriental, manquent de service depuis la fin de leurs études académiques en 2016. Ils ont rencontré samedi 4 septembre les différentes autorités provinciales pour exprimer leur inquiétude face à cette "discrimination".

Le président de ce collectif, Roussel Kabeya Lukusa, estime que leur situation dure depuis plus de cinq ans :

"Le Kasaï-Oriental n’a pas une pléthore de médecins. Les médecins sont insuffisament consommés. La définition de l’OMS en ce qui concerne la consommation démographique des médecins, il est prévu un médecin pour dix mille habitants. Le Kasaï-Oriental a un fichier de 570 médecins, si je ne me trompe pas, qui sont inscrits à l’ordre des médecins. Nous sommes moins de mille (1000). A l’intérieur, il n’y a pas assez de médecins. Alors, nous venons auprès des autorités nationales et provinciales, de trouver une solution".

Par ailleurs, il fustige la demande des autorités provinciales pour créer des structures privées :

" 5 ans de chômage, comment je peux créer une structure privée. Et quand on parle des structures là où il y a un médecin, on voit un plateau technique. Où est-ce que les médecins qui sont en chômage forcé peuvent trouver l’argent pour créer des structures privées? Nos autorités, qu’elles puissent trouver une solution pour que les médecins reprennent le chemin de la blouse blanche".

Contacté par Radio Okapi, le ministre provincial de la santé par intérim affirme que la province a besoin de cette main d’oeuvre qualifiée. Mais elle est limitée dans la decision à prendre, à la suite du moratoire interdisant le recrutement à la fonction publique, depuis l’avénement de l’actuel chef de l’Etat congolais.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner