Ministre Aselo : « Aujourd’hui, sur le plan de droit, comment M. Atou Atubuana va continuer à gérer la province du Kongo-Central ? »

Daniel Aselo Mwana Nkoy, vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur, affirme que la décision d’organiser imminemment les élections des gouverneurs dans quatorze provinces sur les vingt-six que compte la RDC, fait suite aux instructions du chef de l’Etat à l’issue du deuxième conseil des ministres.

Daniel Aselo estime aussi qu’il s’agit d’une obligation constitutionnelle de pouvoir urgemment combler le vide à la tête de la province du Kongo-Central. Il pense qu’il est tout aussi légal que ces élections soient organisées par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), dirigée par Corneille Nangaa.

Daniel Aselo Mwana Nkoy s’entretient avec JR Lungembo :

/sites/default/files/2021-09/08._070921-p-f-kininvitedanielaselo-00.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner