L’Avenir : « Ce mardi devant l’ONU, Fatshi, porte-parole des Africains »

Revue de presse du mardi 21 septembre 2021 

L’agenda mis à jour par le bureau de l’Assemblée générale de l’ONU renseigne que le chef de l’État congolais prendra la parole à la tribune ce mardi 21 septembre à 19h, heure de Kinshasa.  C’est le sujet que commentent les médias congolais ce mardi.

En tant que Président de l’Union africaine, face aux défis tant sécuritaires que de gouvernance qui minent le continent, le Président Félix-Antoine Tshisekedi va appeler la communauté internationale à s’assumer quant à la solidarité face à la flambée du terrorisme et la montée du Daesh en Afrique, rapporte L’Avenir.  

La résurgence des coups d’Etat, à l’exemple de celui de la Guinée, après une période d’accalmie faisant suite aux conférences nationales des années 90, qui revient au galop à la suite des vagues des troisièmes mandats après tripatouillages des constitutions, figure parmi les points chauds du mandat de la RDC à l’UA et le soutien de la communauté internationale, ajoute le quotidien.  

Ainsi donc, conclut le journal, la solidarité internationale comme celle exprimée par les Etats-Unis d’Amérique à travers sa mission des forces spéciales américaines de passage dans l’Est de la RDC, s’avère d’une importance capitale afin de pacifier les nations frappées par les tueries récurrentes. 

Le discours de Félix Tshisekedi, président de la RDC et président en exercice de l’Union africaine, du haut de la tribune des Nations unies, présente de multiples enjeux, analyse Le Potentiel.

Au niveau du continent africain, explique le journal, il y a des attentes économiques, sécuritaires, climatiques et celles liées aux relations entre les Etats.

Au niveau de la RDC, il y a encore la problématique de l’insécurité dans la partie Est du pays, notamment deux provinces, le Nord-Kivu et l’Ituri, sous état de siège, ajoute le tabloïd.

A l’instar de son passage en Europe, aux USA, rappelle La Prospérité, le Président Tshisekedi va certainement défendre ses propositions qui privilégient une vaccination de masse, la fabrication des vaccins en Afrique ainsi que la poursuite des recherches sur les différents traitements.

Compte tenu de l’insécurité dans la partie Est de la RDC, ce sera une occasion propice pour le père de la Nation d’interpeller les dirigeants du monde quant à la montée craintive du terrorisme en Afrique central et au Sahel, conclut La Prospérité.

Le Phare, qui s’étend sur le contenu éventuel du discours du chef de l’Etat indique qu’il va partager, avec ses collègues Chefs d’Etat, l’expérience congolaise et africaine en rapport avec les contraintes politiques, sécuritaires, économiques, sociales et culturelles liées à la pandémie du coronavirus.

Les stratégies mises en œuvre pour résister et repartir de bon pied, les réponses aux besoins de la planète tels que ceux en rapport avec le changement climatique, la lutte contre le terrorisme et le blanchiment des capitaux, les efforts déployés en vue de mieux garantir les droits humains et les respecter, le plaidoyer pour des réformes au sein de l’ONU, en commençant par l’admission d’un représentant de l’Afrique comme membre permanent du Conseil de sécurité, seront les points qu’exploitera M. Tshisekedi, détaille le journal.

Pour Forum des As, le discours du Président Tshisekedi sera le deuxième de la série après sa première participation en septembre 2019.

Il permettra au Chef de l'Etat congolais de faire entendre la voix de l'Afrique et de son pays la RDC, croit savoir le quotidien. Ce discours de Tshisekedi devant la Tribune à l'ONU sera retransmis sur les antennes de la RTNC, renseigne le journal.

Déjà, lundi 20 septembre, le Président Tshisekedi a eu un tête-à-tête dans l’après-midi avec le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, avant son grand oral prévu ce mardi 21 septembre du haut de la tribune des Nations Unies, annonce l’Agence congolaise de presse. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner