Kindu : 603 femmes dépistées du cancer en une semaine

 

L’association des femmes médecins œuvrant dans la province du Maniema a consulté, depuis le 25 septembre dernier à Kindu, six cent trois femmes.  La campagne de sensibilisation et dépistage précoce de cancer gynécologique, financée par le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA), visait cinq cents femmes en âge de procréation et les ménopausées.  

Selon la présidente de cette association, Dr Olive Ambambula Yalala, sur les six cent trois cas dépistés, il y a eu quatre-vingt-dix-neuf cas suspects de cancer gynécologique, soit soixante-quinze cas de cancer de col et vingt-quatre cas suspects de cancer des seins. Elle promet une seconde campagne pour les retardataires :   

« La demande est grande ! Il y a des femmes qui viennent de territoires qui sont arrivées en retard. Mais, nous savons que d’ici le début de l’année prochaine, nous allons organiser une deuxième campagne ».  

Le sentiment de joie et de satisfaction a animé les bénéficiaires. « Je viens d’être consultée par les femmes médecins, grâce au financement du Fonds des Nations unies pour la population, pour le cancer gynécologique et le cancer de seins à Kindu. Je dis merci », a affirmé une bénéficiaire. 

« Je vivais sans connaitre mon état, aujourd’hui, je suis consultée et je connais mon état », a poursuivi une autre.  

Par ailleurs, les femmes médecins ont travaillée en collaboration avec la société congolaise de sage-femme, la Division provinciale de le santé (DPS) et l'hôpital général de Kindu. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner