Evolution du dossier RAM à l'Assemblée nationale

Les députés de la majorité ont rejeté mercredi 13 octobre à l’Assemblée nationale la motion de défiance contre le ministre des Postes, téléphone et Nouvelles technologies de l’information et de la communication (PTNTIC), Augustin Kibassa. Cette motion avait été initiée par le FCC au sujet de la perception et de la gestion de la « taxe » RAM (Registre des appareils mobiles).  

Pour les députés de la majorité, il fallait d’abord laisser le ministre Kibassa répondre à la question orale avec débat au lieu d’initier une motion de défiance. Ils ont plaidé pour la non-considération de la motion de défiance, au moment où une autre procédure parlementaire est en cours.  La majorité parlementaire a donc pesé de son poids pour bloquer la motion de défiance contre le ministre des PTNTIC et a poursuivi normalement l’examen de la question orale avec débat. 

L’opposition quant à elle, n’étant pas d’accord, a quitté la salle estimant que la motion de défiance primait sur toute autre procédure parlementaire en cours.  

-Quelle lecture faire de l'évolution du dossier RAM à l'Assemblée nationale ? 

-Quelle évaluation faire du contrôle parlementaire ?  

Invités

- Dr Léon Mubikayi, député national et président du groupe parlementaire UDPS et Alliés à l’Assemblée nationale.  

-Fidèle Likinda, député national du PPRD, élu d’Ikela dans la Province de la Tshuapa et cadre du Front Commun pour le Congo 

-Professeur Alphonse Maindo, docteur en sciences politiques de l’Université de la Sorbonne à Paris 1 et enseignant à l’Université de Kisangani. 

 

/sites/default/files/2021-10/14102021-p-f-dialogueentrecongolais-00_site.mp3

 

 

 

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner