Nord-Kivu : une structure catholique invite le PDDRC-S à assurer « un encadrement permanent » des ex-combattants

Le responsable des projets des œuvres de Don Bosco dans l’Est de la RDC a recommandé samedi 16 octobre aux nouveaux animateurs du programme de Désarmement, démobilisation, réinsertion communautaire et stabilisation (PDDRC-S) de mettre un accent sur la sensibilisation, l’encadrement permanent des jeunes, mais aussi l’appropriation du processus par la communauté afin de relever les défis de la démobilisation et la pacification. 

Cette recommandation a été faite lors de la visite de ce centre par le coordonnateur national du PDDRC-S, Tommy Tambwe, qui séjourne à Goma.

Il est en pleine consultation de différents groupes et acteurs de la démobilisation dans le cadre de l’implantation du de ce programme au Nord-Kivu. 

Pour le chargé des projets des œuvres de Don Bosco, Pascal Bauma qui assure déjà la formation professionnelle d’au moins 75 jeunes ex-combattants, la démobilisation et l’encadrement de ces jeunes constituent un travail délicat et requiert beaucoup d’effort et d’engagement de tous. 

Selon lui, même si les jeunes sont formés et dotés de kits, s’ils ne reçoivent pas un bon accompagnement, ces derniers risquent de rentrer à la case départ : 

« La première suggestion serait que les autorités locales s’approprient d’abord la démarche. De deux, dans différentes communautés, qu’il y ait une sensibilisation pour que les autorités qui recevront les jeunes après la formation les accompagnent aussi ; par exemple, à travers l’exonération de certaines taxes. Imaginez qu’un jeune a reçu un kit de 200 ou 150 USD, mais à peine commencer une activité génératrice des revenus, c’est toute la fiscalité qui tombe sur le jeune. Il est découragé et au lieu de prospérer il aura tendance à vendre même le kit et se servir de l’argent du kit ».

Au cours de sa rencontre, il y a quelques jours, avec les sensibilisateurs de groupes armés, le numéro 1 du PDDRC-S a souligné que ce dernier veut mettre l’accent sur le relèvement communautaire et la stabilisation.

Le PDDRC-S est issu de la fusion du STAREC, l’UN-PDDR et le CIAP-DDR.

Le lancement de ses activités est très attendu par des centaines d’ex-combattants qui se sont rendus et qui sont cantonnés à Mubambiro et Rumangabo, mais aussi des milliers d’autres qui sont encore dans la brousse. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner