Forum des AS : « CENI : Katumbi demande à Fatshi le rejet de l'équipe Kadima »

Revue de presse du jeudi 21 octobre 2021

CENI : l’équipe de Denis Kadima sera finalement investie ou pas ? La question préoccupe les journaux parus jeudi 21 octobre à Kinshasa.

Forum des AS publie la lettre adressée le 18 octobre par Moise Katumbi, Ensemble, au président de la République, Félix Tshisekedi. Dans cette correspondance, le chairman du parti "Ensemble" ne demande pas mieux que le rejet pur et simple de la liste des animateurs de la CENI entérinée par l’Assemblée nationale.

« Cautionner les irrégularités qui ont émaillé le processus d’entérinement des membres de la CENI conduira inévitablement le pays vers un nouveau cycle de désordres », argumente Moïse Katumbi dans cette lettre qui a circulé sur les réseaux sociaux.

«Là où l’Assemblée nationale a échoué, il vous revient de forger cet indispensable consensus, seule voie à même de garantir un cycle électoral apaisé. Nous vous demandons également d’imposer aux responsables de l’Union sacrée le respect des textes, afin de ne pas y laisser prospérer les antivaleurs, notamment la corruption, le débauchage, l’achat des consciences, contre lesquelles vous avez engagé une lutte sans merci», poursuit Moïse Katumbi, cité par le journal, qui estime que Félix Tshisekedi est désormais seul devant sa conscience.

« Correspondance de Katumbi à Tshisekedi : Le dindon de la farce », titre L’Avenir, qui note que Moïse Katumbi pense qu’il faille arrêter le train du processus qui est déjà en marche, après l’entérinement des animateurs de la CENI à l’Assemblée nationale.

«Quoi de plus normal à tout mettre sur la tête d’un Félix Tshisekedi qui tient au respect de séparation et indépendance des pouvoirs. Le processus électoral n’attend pas ; et puisqu’ils ont accepté la vision de Fatshi, il faut aussi supporter les aléas de cheminer ensemble dans une nouvelle dynamique non habituelle, depuis une vingtaine d’années en RDC », insiste le quotidien.

Nommer la nouvelle équipe de la CENI n’est pas une décision aisée puisque, selon La Prospérité, « 121 forces sociales et laïques œcuméniques de la RDC se mobilisent » et encouragent au contraire Félix Tshisekedi à signer l’Ordonnance d’investiture de l’équipe Kadima à la CENI. Elles craignent le piège du glissement, la perte du temps dans la recherche du consensus dans un contexte de méfiance pour déboucher sur le dialogue qui permettrait le partage de pouvoir en violation de la loi fondamentale et des règles démocratiques.

Pour ces forces, renchérit La Tempête des Tropiques, la désignation de nouveaux animateurs de la centrale électorale est un grand pas vers la tenue des élections de 2023.

Elles appellent par ailleurs à la mobilisation de toutes les forces vives du pays pour la formation d'un front commun citoyen de la défense et la surveillance de ce cycle électoral.

Le Potentiel rapporte une position tout à fait contraire des laïcs catholiques et protestants. Le CALCC et Milapro invitent Félix Tshisekedi à arrêter cette « manœuvre conflictogène orchestrée à l’Assemblée nationale, afin d’éviter à notre peuple, pour la quatrième fois en moins de vingt-cinq ans, de nouvelles élections tumultueuses ». Pour tout dire, conclut le journal, les laïcs catholiques et protestants demandent au chef de l’Etat de ne pas nommer des personnes entérinées par l’Assemblée nationale dans des conditions qui défient toute crédibilité, afin de prévenir les revendications qui s’en suivraient.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner