Coronavirus à Lomami : les infirmiers dénoncent le non-isolement des malades

Les infirmiers travaillant à l’hôpital général de référence de Kabinda, dans la province de Lomami, dénoncent le non-isolement des personnes atteintes de la COVID-19. Dans une déclaration faite samedi 6 novembre, ils lancent un ultimatum de 48 heures aux autorités provinciales pour délocaliser les malades de COVID-19.

Ces infirmiers menacent de sécher le lieu de service, si aucune action n’est entreprise. Ils craignent que l'hôpital général de référence de Kabinda puisse devenir le foyer de propagation de ce virus. 

« Nous voyons que même les personnels de l’hôpital sont maintenant atteints. Et nous assistons, à un décès d’un agent de l’hôpital. C’est quelque chose qui ne nous a pas enchanté. C’est pourquoi, on s’est adressé au gouverneur pour trouver solution dans 48 heures. Si dans les 48 heures, on ne trouve pas solution, on va abandonner le malade. Vous savez que le cas de la COVID-19, l’hôpital héberge le malade avec cormorbidité et très fragile a la COVID-19. Alors, on ne peut pas héberger les malades avec autres pathologies, et en même temps gérer le cas de COVID-19", a indiqué l'un d'eux, Pierre Kapue Muepu.

Il demande ainsi à l’autorité provinciale d’éloigner le centre de COVID-19, loin de l’hôpital, et chercher une équipe qui doit s’occuper des cas des contaminés :

« Les agents de l’hôpital qui ne sont pas formés ne peuvent pas travailler sur les contaminés et les non contaminés. L’hôpital ne peut pas être un centre de propagation de la maladie. Le gouverneur de la province, parce que c’est lui qui avait publié le premier cas, jusqu’aujourd’hui c’est lui qui pouvait nous montrer où est-ce qu’on pouvait orienter les cas de COVID-19. Nous voyons qu’il y a une accalmie de la part des autorités sanitaires ».

A cet effet, le ministre provincial de la santé de Lomami, Kazadi Tshiput, a affirmé que des dispositions avaient été prises avec les responsables de l’hôpital pour l’isolement dans un bref délai, des malades de la COVID-19 ; en attendant la fin des travaux de construction du bâtiment destiné aux malades COVID-19. 

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner